Menu Fermer

Un nouveau centre de communication pour l’Université de Makeni

La Sierra Leone est un pays d’Afrique de l’Ouest qui, pendant des années, a connu des conflits civils, Ebola et, plus récemment, la covid. Sa population de près de 9 millions de personnes porte les cicatrices du passé tout en luttant pour se relever, et ne laisse pas ce malaise obscurcir l’espérance que représentent les jeunes générations.

Beaucoup disent que les jeunes sont l’avenir de leurs pays, de la société dans son ensemble et du monde. Et même s’il appartient  aux jeunes générations de construire un avenir meilleur, le temps pour les équiper pour le faire c’est maintenant. Dans le cas de la Sierra Leone, il y a des voix enthousiastes d’être formées pour créer un avenir meilleur pour eux-mêmes et leurs communautés. Une des nombreuses façons de le faire, est de renforcer les conditions de communication du pays, qui souffre d’un manque d’accès à l’information dans les communautés isolées.

En effet, pendant des décennies, le paysage médiatique du pays a été dominé par la capitale Freetown, laissant les provinces sans voix. La situation s’est aggravée pendant le conflit civil, les institutions médiatiques ayant été vandalisées et les professionnels des médias attaqués, mais après 2002, tout a commencé à changer. Au fil des ans, la nécessité de former professionnellement les jeunes s’est accrue pour renforcer le paysage médiatique du pays. Pour cette raison, en 2009, l’Université de Makeni a commencé à offrir un Master en communication de Masse pour former des professionnels spécialisés dans différents domaines de la communication.

Plus de 200 étudiants font partie de ce programme, ils étudient le journalisme, les relations publiques, la communication et le développement, les questions environnementales; en suivant l’appel du Pape dans Laudato Si’. L’objectif de l’Université est de préparer les étudiants à 360°, et la meilleure façon de le faire est d’avoir l’infrastructure pour un centre de communication comprenant des studios de radio et de télévision, une salle de presse, des logiciels d’édition et de mastering.

Ce centre de communication est exactement ce que l’Université de Makeni développe avec SIGNIS Services Rome, comme l’un des porteurs de projet sélectionnés  lors de l’Appel à idées de projet de SSR. Ce nouveau centre fournira et formera les leaders du futur. Leaders qui promouvront et mettront en œuvre une vision éthique commune pour toutes les dimensions du développement en Afrique, promouvront des relations civiques et pacifiques au sein des communautés et renforceront le rôle de l’Église en construisant l’équité, la justice, la démocratie et la paix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.